Actuellement, une guerre des talents s’opère dans le contexte de la digitalisation de l’économie d’après des études réalisées sur des cabinets de recrutement. Les régions sont devenues un facteur important de disparité entre les candidats. En effet, des variations de salaire dans le digital ont été constatées en fonction de la localisation. Découvrez ici l’état des lieux et la rémunération en vigueur dans les principaux secteurs du digital.

L’état des lieux et les salaires dans le développement web

Des développeurs JavaScript aux développeurs PHP, en passant par les développeurs Python, Net, Ruby, Java, Mobile et DevOps, il existe différentes spécialités dans le développement web. JavaScript est suivi par une large communauté. Il est devenu un langage web incontournable. Les besoins en recrutement au sein des PME sont donc en forte croissance.

Les profils de développeurs spécialisés en Front-end, en Back-end ou en Fullstack JS connaissent en effet une véritable pénurie. Les développeurs JavaScript vont ainsi percevoir un salaire plus élevé que ceux qui maîtrisent d’autres langages en raison de la pénurie des recrutements.

En régions, un développeur Front de moins de 2ans d’expérience perçoit 29000-36000€ contre 33000-37000€ pour le développeur Node et 31000-36000€ pour le développeur Fullstack JS. Le salaire d’un développeur Front ayant 2 à 5 ans d’expériences se situe entre 36000-42000€ contre 38000-46000€ pour le développeur Node et 37000-45000€ pour celui Fullstack. Un développeur Front de plus 5 ans d’expériences est rémunéré à partir 42000-52000€ contre 45000-55000€ pour un développeur Node et un développeur Fullstack.

En Île-de-France, un développeur Front perçoit 36000-42000€ pour un profil junior, 38000-44000€ pour un profil confirmé et 52000-65000€ pour un profil senior. Alors que le salaire d’un développeur Fullstack est de 39000-45000€ pour un profil junior, 45000-55000€ pour un profil confirmé et 53000-65000€ pour un profil senior.

L’état des lieux et les salaires dans l’UX et l’UI design

Si le marché de l’UI est actuellement très concurrentiel, le secteur de l’UX connaît une pénurie de candidats. La différence de salaire pour cette profession est variable selon les agences et les startups. En effet, ces derniers ont la possibilité de travailler différents types de projets ainsi que des sites web et des applications mobiles. Les profils ayant les deux compétences (UI/UX) ainsi qu’une expertise sur l’architecture de l’information et la création d’interface auront un avantage indéniable. Ils vont alors obtenir une rémunération plus élevée.

Un UX/UI designer junior perçoit 24000-30000€ en régions et 30000-38000€ en Ile de France, contre 30000-36000€ pour un UX/UI designer confirmé en régions et 40000-46000€ en Île-de-France. Alors que le salaire d’un UX/UI designer senior est entre 37000-42000€ en régions et entre 50000-70000€ en Île-de-France.

L’état des lieux et les salaires dans le marketing

Les spécialisations en marketing liées au digital sont entre autres la data, le SEO/SEA, le display ou encore le content. Le nombre de candidats en recherche d’un poste sur ce marché est toujours supérieur au nombre d’offres d’emploi disponibles.

Un chef projet digital perçoit entre 35000 et 40000€ pour un profil junior, 40000 et 45000€ pour un profil confirmé et 46000 et 50000€ pour profil senior, quelle que soit la région. Un Traffic manager perçoit pour un profil junior 38000-40000€, pour un profil confirmé 42000-50000€ et pour un profil senior 52000-70000€. Le salaire d’un responsable SEO est de 35000-40000€ pour un profil junior contre 50000-65000€ pour un profil confirmé et 65000-90000€ pour un profil senior.

Faut-il être Geek pour avoir un bon salaire dans l’IT ?

Être Geek, c’est s’intéresser au numérique, voire être passionné pour en faire un loisir. C’est évidemment très pratique d’être passionné par son travail, et on a de meilleures chances d’être meilleur dans ces conditions.

Cependant, être Geek et travailler professionnellement dans le numérique, ce n’est pas du tout la même chose. Si vous voulez avoir un excellent salaire (sans avoir la fortune d’un footballeur bien sûr), il faudra absolument développer d’autres compétences, notamment en gestion de projet et en finances. Ce sont des compétences qui doivent absolument se retrouver dans votre CV.

Les métiers du web peuvent être très rémunérateurs, mais il ne suffit pas d’être un des meilleurs développeurs de France ou du Monde pour être reconnu et bien gagner sa vie. Alors si vous voulez avoir un bon salaire en tant que Geek, ne soyez pas seulement Geek !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *