Voiture de riche

La richesse est un concept relatif qui se définit compte tenu de l’ensemble des habitants d’une nation, d’un continent, etc. En France, son estimation se fonde sur le revenu et le patrimoine des personnes ou des familles. Pour plus d’explication sur la notion « être riche en France », voici quelques détails.

La richesse en fonction du revenu net

Tout d’abord, l’INSEE explique le thème revenu comme étant la somme d’un certain nombre de paramètres. Il s’agit des revenus d’activité, des revenus du patrimoine et des prestations sociales. À cela s’ajoute la différence entre les pensions et les impôts directs. Ces derniers sont entre autres l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation et la cotisation sociale généralisée. La CRDS fait également partie des impôts directs à soustraire des pensions pour l’établissement des revenus. Pour rappel, elle est la Contribution à la Réduction de la Dette Sociale.

D’après les statistiques de l’année 2015, le revenu moyen d’un foyer était estimé à 36 300 € par an. La mensualité revient dans ce cas à 3 025 €. De même, le revenu qui divise les ménages français en deux parties égales s’établit à 2 503 € par mois soit 30 040 €/an. Ceci étant le revenu disponible, il permet d’avoir une idée de la ressource nette après impôt. Il permet par la même occasion de définir le cercle des plus riches. Pour faire partir des 10 % les plus riches en 2015, il faut donc avoir au moins 5 268€ comme revenu mensuel. Ce chiffre prend uniquement en compte les ménages sans enfants.

Notez qu’au sein de ce cercle, la moyenne des revenus disponibles est égale à 96 940 €. En outre, une personne est considérée comme riche si elle possède au moins 3 075 €/mois comme revenu net. Pour les foyers avec deux enfants, il faut au moins une ressource nette de 7 852 € le mois. Par contre, lorsque vous vous retrouvez en dessous de 1 136 € par an, vous faites partie des 10 % les plus pauvres. La moyenne de leur revenu net est de 10 030 € l’année.

La richesse selon le patrimoine disponible

La richesse peut être également évaluée en fonction du patrimoine de l’individu et non seulement du revenu. En effet, le patrimoine d’une personne constitue toutes les propriétés qui sont à son actif et qui peuvent être vendues. Il peut s’agit des biens immobiliers, fonciers ou professionnels. Elles prennent aussi en compte les :

  • placements financiers,
  • les meubles,
  • les accessoires ménagers,
  • les véhicules,
  • les articles d’art ou de collections.

En se basant sur les biens d’un individu, il est possible de définir son patrimoine brut. Sa véritable richesse est évaluée en y soustrayant ses dettes à une date donnée.

L’INSEE a publié en 2015 des chiffres exposant la valeur d’un patrimoine qui fait d’un propriétaire l’un des plus riches en France. En se basant sur ceux-ci, un ménage est très riche s’il possède un patrimoine global brut évalué à plus de 595.700 €. En revanche, il est considéré dans les 10 % les plus pauvres si la valeur de son patrimoine est inférieure à 4.300 €.

En résumé, être riche en France sous-entend que son revenu net ou son patrimoine disponible atteint un seuil bien défini. Toutefois, dans le cas des ménages, le revenu peut être influencé par leur niveau de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *